Thursday, 09 November 2017 10:15

CAMEROUN - CULTURE: LA 19EME ÉDITION DU FESTI BIKUTSI SE PRÉPARE

Written by YANNICK NOAH / L'ANECDOTE

Le président du festival a donné une conférence de presse mardi 31 octobre dernier à Yaoundé, dans le but de dévoiler le menu de l’organisation de cette grand’messe culturelle.

« TOLÉRANCE» et « Emergence» sont les maîtres mots inscrits à l’ordre du jour de l’organisation de  ce nouvel épisode de la célébration des rythmes bantou en général, et du Bikustsi en particulier. Prévu du 20 au 25 novembre 2017 au quartier Essos à Yaoundé, le festival s’est donné pour objectif de promouvoir le potentiel de la jeune génération, dont le talent ne fait plus débat. Ainsi, du jury chargé d’évaluer les compétences pour les prix à ravir, aux 22 artistes musiciens nominés, les jeunes sont dominants. Dans son registre  des  hommages,  le  festival  est  allé exhumer deux têtes de proue du Bikustsi, sombrées dans les oubliettes : Aloa Javis et Beti Joseph. L’occasion leur sera donc donnée de remonter sur scène et davantage de transmettre leur savoir-faire, à la jeune génération.

Le festi-Bikustsi est également un lieu de mémoire et pour preuve, la conférence de presse a débuté par l’observation d’une minute de silence à la faveur des artistes musiciens qui ont tiré leur révérence il y a peu. Mballa Rogers, Natacha Bizo et tous ceux qui, avant eux sont passés de vie à trépas, seront honorés durant le festival. Placée sous le thème « Musique et tolérance», cette rencontre culturelle entend se célébrer sous le signe de l’unité dans son ensemble et de la paix. Le thème a été choisi à dessein, pour opposer une réponse virulente aux artistes musiciens qui choisissent de se livrer à la querelle en « Mondovision », par le biais des réseaux sociaux. Une attitude qui, d’après le promoteur du festival, René Ayina, fragilise la corporation et favorise l’intrusion de « Charlatans ». Cette 19e édition de la célébration des rythmes bantous vient rappeler aux acteurs de l’art musical, qu’il est temps de transcender les clivages socio-ethniques, pour promouvoir les valeurs qui s’en dégagent pour le bien de tous. En marge des prestations  des  artistes,  il  sera  organisé  des conférences et séances sons et thérapies, une foire gastronomique et un mini marché pour valoriser la culture culinaire. Un atelier sur l’auto promotion d’une jeune carrière artistique est aussi prévu. Le but de ce dernier module sera de donner les outils nécessaires aux jeunes pour prendre en charge leur propre carrière,  en ce moment où les sociétés de gestion collective sont de plus en plus querellées. Rendez-vous est pris dans un peu plus de deux semaines pour la levée de rideaux.

Notre radio en ligne écoutez aussi notre radio en ligne

Top Tweets

Restez connecté avec 4ème Pouvoir

Recevez nos breaking News Par Mail!

  • Breaking News Alerts
  • Business News Alerts
  • Scoop et faits Divers