CULTURE: « WE STAND FOR PEACE/DEBOUT POUR LA PAIX »

Les musiciens unissent leurs voix pour la paix et sortiront le 1er Octobre prochain un album.

Ils enregistrent actuellement un album de compilation pour lutter contre les violences perpétrées dans les régions du pays victimes des actes terroristes et sensibilisent les populations sur la paix à travers la musique.

 

«On sait comment la guerre commence, mais on ne sait jamais quand est-ce qu’elle va s’achever ». C’est pourquoi les artistes musiciens ne comptent pas rester les bras croisés sans rien faire pour que le Cameroun continue de préserver jalousement sa paix comme ça a toujours été le cas dans le passé, avant les troubles observés dans l’Extrême-nord et les crises sécessionnistes des régions du Nord-ouest et du Sud-ouest du pays. Pour la promotion de la paix au Cameroun, les acteurs de musiques urbaines du Cameroun se sont réunis le 20 septembre dernier autour du Syndicat National des Acteurs des Musiques Urbaines du Cameroun (SYNAMUR) à travers lequel ils se sont penchés sur le lancement du mouvement « We stand for Peace/ Debout pour la paix » au Centre culturel camerounais de Yaoundé. Des acteurs de musiques urbaines à l’instar de Krotal, Boudor et bien d’autres ont répondu présent

à cette invitation avec au programme, la présentation de l’initiative « We stand for Peace/Debout pour la paix », suivie d’une séance d’écoute exclusive des chansons du projet et une projection des vidéos.

 

Comme le politique, les artistes musiciens ont aussi leur pierre à apporter à la construction de l’édifice de la paix au Cameroun. C’est pourquoi, à travers l’enregistrement actuel d’un album de compilation « We Stand For Peace/Debout pour la paix », ils veulent sensibiliser les populations sur les crises que traversent les régions anglophones du Cameroun et promouvoir le dialogue en vue de trouver des solutions pacifiques, pour résoudre ces problèmes qui ont endeuillé de nombreuses familles innocentes. Il faut noter que, le mouvement « We Stand For Peace /Debout pour la paix » est un mouvement social qui promeut la paix et le dialogue. Il a été créé par une grande diversité d’artistes, des influenceurs et des militants de la culture urbaine du monde entier, qui se sont unis pour défendre la paix. La paix n’étant pas l’apanage d’un seul État, cette initiative est l’oeuvre de Georges Williams Betoka, producteur international de musique et par ailleurs promoteur de ce projet en réponse aux problèmes que connaissent actuellement les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest du Cameroun. « Ensemble, lançons le plus grand mouvement d’évaluation et d’évolution de la pensée camerounaise jamais connue. Soyons la force qui apportera la solution aux crises politiques et sécuritaires que traversent le Cameroun, soyons la voix qui appelle à la paix. Si nous ne sommes pas capables d’apporter collectivement une solution pour inciter au dialogue inclusif, aux solutions pacifiques, c’est que nous faisons partie du problème. Seul, l’esprit de partage et de solidarité nous sortira de cette crise qui gronde à nos portes et qui risque de s’aggraver, si nous ne faisons rien pour l’arrêter avant qu’il ne soit trop tard », a-t-il exhorté. Le projet « We Stand For Peace », est un mouvement urbain non violent, apolitique et à but non lucratif qui met en vedette plus de 50 artistes internationaux. Son objectif est de sensibiliser et encourager des solutions pacifiques aux conflits, notamment en cette période électorale au Cameroun

 

Arnaud Joseph Etoundi

Source : L’essentiel

Facebook Comments
Tags
Show More

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close