AGRO-ALIMENTAIRE : PRODUITS BROLI, LE MINISTÈRE DU COMMERCE RASSURE

Dans son communiqué de presse, Luc Magloire Mbarga Atangana a porté un démenti sur la mauvaise qualité des produits BROLI.

La réponse du gouvernement ne s’est pas fait attendre suite aux fausses annonces et informations qui planaient et qui planent sur les produits de la société BROLI. Dans son communiqué de presse du 13 septembre 2018, Luc Magloire Mbarga Atangana ministre du Commerce a démenti formellement et fermement cette information, dont il ignorait la source « … Le ministre du Commerce tient à démentir formellement et fermement cette information, dont il ignore la source et qui, après recoupements, se trouve dénuée de tout fondement. » Présentés dans les réseaux sociaux comme des produits ayant des ingrédients cancérigènes en ce qui concerne le lait en poudre BROLI ainsi que les boîtes de sardines du même producteur, et comme des produits charançonnés donc une partie aurait déjà été saisie par la douane camerounaise en ce qui concerne les spaghettis BROLI.

 

Le communiqué du ministre est venu rassurer les consommateurs comme l’affirme Christelle Nga Meka consommatrice résidente au quartier Jouvence à Yaoundé : « Il a fallu que je suive le communiqué du ministre pour recommencer à acheter les produits BROLI. Car depuis que j’ai lu sur Facebook que ces produits étaient dangereux je me suis dit que toute ma famille était déjà infectée, et j’ai aussitôt arrêté de les acheter. Je crois qu’avec cette assurance je vais me réabonner ». Ce même communiqué est aussi venu sauver les fournisseurs et autres vendeurs desdits produits qui avaient déjà vu à moins d’un mois chuter leur chiffre d’affaire. Marius Fotso distributeur des produits BROLI au marché Mokolo à Yaoundé exprime son soulagement suite à la déclaration du ministre « En moins d’un mois, j’ai connu une baisse considérable de ventes. Personne ne  voulait plus entendre parler des produits BROLI, et les stocks ne faisaient que s’accumuler. Avec le communiqué du ministre, le secteur recommence à prendre son rythme normal. J’espère que cette situation ne refera plus surface ». Face à cette situation, le Réseau National des Consommateurs (RNC), une organisation de la société civile n’est pas restée indifférent et a aussi dans le même ordre d’idée rassuré les consommateurs. « Dès que nous avons suivi cette rumeur, nous sommes directement entrés en contact avec BROLI. Après enquêtes et autres investigations, il en ressort que l’information est fausse » déclare Francis Eyalla président, fondateur du RNC.

 

Les clarifications donnés par le ministre du commerce Luc Magloire Mbarga Atangana et le président, fondateur du Réseau National des Consommateurs viennent donc ébranler la campagne de désinformation faite à l’entreprise BROLI sur les réseaux sociaux, alors que depuis deux ans, ladite société est basée à Yassa à Douala où elle produit ses denrées.

 

Arnaud Evina

Source : L’essentiel

 

Facebook Comments
Tags
Show More

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close